Ouvre ta valise 2012

Rencontres des résidents de l'EHPAD  avec les élèves de cinquième de la cité Girault de Borneil à Excideuil
Dialogues et pratiques artistiques
Vincent Bappel professeur d’art plastique
Lydie Clergerie plasticienne
Marylin Barillot responsable animation de l’EHPAD d’Excideuil

Exposition du 12 mai au 15 juin 2012
Vernissage le 12 mai à18 h à la chapelle de l'EHPAD

Ouvre ta valise ! Sur le thème de l’enfance, dans une valise et dans des boites : des souvenirs, des rêves, des souhaits, des objets disparus sont reconstitués et recrées pour raconter son voyage…

ouvre ta valise (Copier)


DSCF0758 (Copier)

       Histoire de la cornette et des carottes occitan / français  

A l’atge de set ans e mieja, la Denisa Buret es pensonaria a l’orfelinat Senta Teresa a Bordeu. Sem en ivern, es miegjorn, las escolans dau pensionat van au refectori per minjar. La Denisa se bàta a taula, quo li platz gaire perque pót pas sentir carrótas Vichi. Mas la sór Teresa l’auve pas de quela aurelha e li balha dobla part.
La Denisa chucada de dever tót minjar prend sa sieta e la fot per los chais de la sór, quela qui se troba emb de las carrótas plen la coifa.
Las autras filhas dau refectori s’amusan e se trufan de sór Teresa.
La Denisa sera punida e farà cent linhas ‘’ Devi pas getar de carrótas per las chais de sór Teresa. N’aura pas de repeticion de Teatre durant uech jorns e deura minjar una platassa de carrótas a chade repas.
En despiech de quó la Denisa garda un bon sovenir de sa colhonada.
E dempuei quela istoria aima plan las carrótas !


A l’âge de 7 ans et demi, Denise BURET est pensionnaire à l’orphelinat Sainte Thérèse à Bordeaux. Nous somme en hiver, il est midi, les élèves du pensionnat vont au réfectoire pour prendre leur repas. Denise se met à table, le menu ne lui plaît guère car elle déteste les carottes vichys. Mais la Bonne Soeur Thérèse ne l’entend pas de cette oreille et lui donne double ration.
Denise, vexée de devoir tout manger, prend son assiette la jette à la figure de la bonne soeur, celle-ci se retrouve avec des carottes plein sa cornette. Les autres filles du réfectoire s’amusent et se moquent de la soeur Thérèse.
Denise sera punie, elle copiera 100 lignes ; je ne dois pas jeter les carottes dans la figure de soeur Thérèse. Elle sera privée de répétition de théâtre pendant huit jours et devra manger un plat de carottes à chaque repas.
Malgré cet incident Denise garde un bon souvenir de sa bêtise. Depuis cette histoire elle aime les carottes !

                    

J'AI MIS DANS MA VALISE expo 009 (Copier)

 

DSCF0749 (Copier)

DSCF0762 (Copier)

DSCF0741 (Copier)